Les 5 dossiers urgents de l’OM lors du mercato 2019

© Icon Sport

L’OM vit une intersaison compliquée. Après une saison sportivement désastreuse, il doit à nouveau construire un projet sérieux. Et les dossiers ne manquent pas.

Il ne fait pas bon à être supporter de l’Olympique de Marseille. Le club phocéen vient de boucler une saison 2018-2019 des plus compliquées, et le voilà désormais dans l’obligation de gérer ses comptes économiques. Une cure d’austérité est annoncée car le club doit alléger sa masse salariale et vendre des joueurs pour remettre ses comptes dans le vert. En plus de tout cela, il doit aussi recruter et renforcer un effectif marqué par les échecs des derniers mois.

Zoom sur les cinq dossiers urgents que devront gérer les dirigeants olympiens dans les jours et les semaines à venir, à l’occasion du mercato estival 2019.

11/ Réussir à vendre les indésirables

La bonne nouvelle de l’été 2019, il en faut bien une, c’est que l’OM va enfin réussir à se débarrasser de trois gros salaires en défense. Thomas Hubocan, Aymen Abdennour et Rolando vont tous les trois quitter le club olympien à la fin de leur contrat avec le club (30 juin 2019) et soulager un peu la masse salariale qui plombe les finances du club.

Mais c’est insuffisant pour combler un trou estimé à 80 millions d’euros à la fin de l’exercice. Pour rentrer dans les clous, les Phocéens doivent vendre et les « actifs » sont assez peu nombreux.

Le club doit à la fois alléger ses coûts et récupérer rapidement de l’argent frais pour réinvestir sur le mercato. La masse salariale doit donc être  grandement abaissée et les cas de Dimitri Payet, Adil Rami et Kevin Strootman sont éloquents : sportivement, ils sont passés totalement au travers de leur saison, mais ils bénéficient d’un salaire de star. Les deux milieux de terrain possèdent notamment un contrat longue durée et cela va plomber les finances pendant encore quelque temps. A moins de leur trouver une porte de sortie. Mais qui, aujourd’hui, peut aligner un indemnité de transfert de 20-25 millions d’euros pour chacun, en plus d’un salaire d’environ 500 000 euros bruts mensuels ? Un vrai casse-tête pour les dirigeants mais un élément fondamental du renouveau.

Les 10 plus gros salaires de l’OM et ses joueurs en 2019

Précédent