Avec les défaites du PSG, de l’OM, de Monaco et de Bordeaux, la Ligue 1 perd des points au classement UEFA mais garde de belles perspectives pour 2021.

Avec deux victoires et quatre défaites, les clubs français font moins bien que tous les autres membres des cinq grands championnats européens cette semaine en Coupes d’Europe, et de loin. L’Espagne, l’Angleterre, l’Italie et l’Allemagne affichent tous quatre victoires de leurs représentants et c’est moitié moins pour la France, le cancre de cette première grosse semaine européenne.

Les seules victoires du Stade rennais et de l’Olympique lyonnais permettent de ne pas perdre trop de distance face aux principaux concurrents européens tout en maintenant une distance de sécurité avec la Russie et le Portugal, classés respectivement sixième et septième du ranking UEFA.

Le ranking UEFA 2018-2019

Les clubs de Ligue 1 ont accumulé 3.583 points depuis le début de la saison européenne (tours de qualification inclus). C’est le plus faible total des cinq grands championnats européens, dominé par l’Espagne avec 4.571.

Sur le classement cumulé des cinq dernières saisons, qui est le classement de référence pour l’attribution des places européennes, l’Espagne est largement en tête avec 88.569, devant l’Angleterre et ses 66.748. Voici le classement des sept premiers pays après cette première journée européenne de la saison 2018/2019.

1 – Espagne – 88.569
2 – Angleterre – 66.748
3 – Italie – 66.297
4 – Allemagne – 61.070
5 – France – 51.498
6 – Russie – 45.882
7 – Portugal – 40.432

La France 4e du classement UEFA en 2021 ?

Malgré cette mauvaise semaine, la perspective de voir la France passer à la 4e place du ranking UEFA demeure. En effet, le classement prend en compte les 5 dernières saisons et à chaque début de saison, les résultats de la 5e année sont effacés. Or, l’Allemagne avait accumulé 15.857 puis 16.428 lors des saisons 2014-2015 et 2015-2016, contre 10.916 et 11.083 pour la France, qui perdra donc moins de points.

Les projections actuelles pour la saison 2021 voient la France passer devant l’Allemagne à la 4e place avec un coefficient de 29.499, devant les 28.785 outre-Rhin. Si la tendance venait à se confirmer, la Ligue 1 aurait le bonheur de voir ses quatre premiers clubs être qualifiés directement pour la phase de groupes de la Ligue des champions, à la place des clubs allemands qui eux connaitraient un vrai bouleversement. 

Une raison de plus pour que les clubs français se reprennent dans quinze jours à l’occasion de la prochaine semaine européenne et d’espérer qu’ils aillent tous le plus loin possible.