Mercato – Les 9 joueurs et stars que Wenger a ratés ou qui ont refusé un transfert à Arsenal

©Icon Sport

On peut être l’entraîneur ayant permis à de nombreux jeunes joueurs de devenir des stars, à l’instar de Patrick Vieira, Thierry Henry, Fredrik Ljungberg ou encore Kolo Touré, et avoir raté des hommes qui allaient devenir parmi les meilleurs joueurs de la planète. C’est le cas d’Arsène Wenger pendant son règne à Arsenal, long de 22 années.

Souvent présenté comme quelqu’un près de ses sous qui au fil des années à de moins en moins pris de risques sur le marché des transferts, Arsène Wenger était dans le même temps un modèle de gestion économique, à une époque où Arsenal a fait construire son stade, l’Emirates Stadium, et où il ne pouvait pas dépenser autant que Manchester United, Manchester City et Chelsea.

Mais cette gestion très stricte l’a aussi empêché de pouvoir jouer plus régulièrement le titre de champion et donc d’avoir de solides arguments pour convaincre les stars de demain de signer à Arsenal pour y remplir leurs vitrines à trophées. Ce manque d’ambition n’a pas toujours encouragé les joueurs à signer, en même temps que les Gunners voyaient leurs meilleurs joueurs quitter le navire pour aller gagner des titres.

Neymar, Coutinho et les 100 plus gros transferts de l’histoire du foot

Arsène Wenger a ainsi raté des joueurs comme Cristiano Ronaldo, Thomas Lemar, Zlatan Ibrahimovic ou encore Paul Pogba. Mais ce ne sont pas les seuls. Lors de ces dernières années, il a ainsi raté neuf joueurs qui allaient devenir parmi les meilleurs du monde à leur poste.

Les 9 joueurs ratés par Arsène Wenger à Arsenal

9Zlatan Ibrahimovic

Alors qu’il joue à Malmö, Zlatan Ibrahimovic est invité à Londres par Arsène Wenger. La suite, c’est Ibrahimovic qui la raconte au Sun : « Arsène m’a donné le fameux maillot rouge et blanc avec le numéro 9 et le nom d’Ibrahimovic. J’étais tellement content que j’ai même posé pour une photo dans cette tenue. C’était un moment fantastique pour moi. Arsenal avait une belle équipe à ce moment-là et voilà qu’on me donnait un maillot, spécialement pour moi. J’ai donc attendu que (Wenger) me persuade de rejoindre Arsenal, mais il n’a même pas essayé. C’était plus : ‘Je veux voir si tu es vraiment bon, quel genre de joueur tu es. Fais un essai.’ Je n’arrivais pas à y croire et j’ai dit : ‘Pas question. Zlatan ne passe pas d’audition’. » Le joueur finit par signer à l’Ajax. Le début d’une grande carrière.

Précédent