© Icon Sport

Créée en 1955 et remodelée en 1992, la Ligue des champions (C1) est la plus belle des compétitions européennes et est riche en statistiques et anecdotes.

De nombreux clubs, joueurs et entraîneurs ont écrit les plus belles pages de la Coupe d’Europe des clubs champions, devenue la Ligue des champions en 1992. Qu’il s’agisse de records liés au matches disputés, aux buts marqués, à l’âge des joueurs et à diverses spécificités étonnantes ou insolites, Top-Football vous présente 11 statistiques qu’il faut absolument connaître si vous souhaitez pouvoir briller en soirée foot ou avec vos amis et collègues de travail.

11 statistiques sur la C1 à savoir pour briller en société

L’Italie, les vieux pots et la meilleure confiture

Francesco Totti (Roma), à l’âge de 38 ans et 59 jours, est le plus vieux buteur de la Ligue des champions (face au CSKA Moscou, le 25 novembre 2014).

Paolo Maldini (Milan), à l’âge de 36 ans et 333 jours, est le plus vieux buteur en finale d’une Ligue des champions (face à Liverpool, le 25 mai 2005).

Une histoire de famille

Les familles Sanchis (Manuel Sanchís Martínez et Manuel Sanchís Hontiyuelo – Real Madrid), Maldini (Cesare et Paolo – AC Milan) et Busquets (Carles et Sergio – FC Barcelone) sont les seules dont le père et le fils ont remporté la C1.

Notes FIFA 19 : les 100 joueurs les mieux notés du jeu vidéo de foot

Deux C1 à la suite mais pas avec le même maillot

Seuls quatre joueurs ont réussi à remporter deux Ligues des Champions d’affilée dans deux clubs différents : Samuel Eto’o (Barcelone 2009 et Inter 2010), Gerard Piqué (Manchester United 2008 et Barcelone 2009), Marcel Desailly (Olympique de Marseille 1993 et Milan 1994) et Paulo Sousa (Juventus 1997 et Borussia Dortmund 1997).

Clarence Seedort écrit l’histoire

Clarence Seedorf est le seul joueur à avoir remporté la Ligue des champions avec 3 clubs différents : Ajax Amsterdam, Real Madrid et AC Milan (2 fois).

Quadruplé de passes décisives

Seuls 3 joueurs ont réussi l’exploit de délivrer 4 passes décisives lors d’un même match de Ligue des champions : Ryan Giggs lors de Manchester United – Roma (10 avril 2007), Zlatan Ibrahimovic lors de PSG – Dinamo Zagreb (6 novembre 2012) et Neymar lors de Barça – Celtic (13 septembre 2016).

Expulsé en finale ? Défaite de son équipe

Seuls 3 joueurs ont reçu un carton rouge lors d’une finale de Ligue des champions. A chaque fois, leur équipe s’est inclinée. Les 3 joueurs sont : Jens Lehmann (Arsenal en 2006), Didier Drogba (Chelsea en 2008) et Juan Cuadrado (Juventus en 2017).

Les 8 stades les plus improbables pour jouer au football

Didier Deschamps dans tous les livres de record

Didier Deschamps est le plus jeune capitaine à avoir soulevé le trophée de la Ligue des champions grâce à la victoire de l’OM face à l’AC Milan (1-0) lors de la finale de l’édition 1992-1993. Il était âgé de 24 ans, 7 mois et 11 jours.

Zlatan Ibrahimovic et son tour d’Europe

Zlatan Ibrahimovic est le premier et unique joueur à avoir disputé la phase de groupes de la Ligue des champions avec 7 clubs différents : Ajax, Juventus, Inter, Barça, Milan, Paris Saint-Germain et Manchester United.

Entraîneur ou joueur ? Le même succès !

Seules 4 personnes ont réussi à gagner la Ligue des champions comme joueur et comme entraîneur au sein du même club. Il s’agit de Miguel Munoz avec le Real Madrid (joueur : 1957 et 1958 ; entraîneur : 1960 et 1966), Carlo Ancelotti avec l’AC Milan (joueur : 1989 et 1990 ; entraîneur : 2003 et 2007), Pep Guardiola avec le Barça (joueur : 1992 ; entraîneur : 2009 et 2011) et Zinedine Zidane avec le Real Madrid (joueur : 2002 ; entraîneur : 2016, 2017, 2018).

L’entraîneur au palmarès XXL

Un seul entraîneur, Vicente Del Bosque, a réussi l’exploit de remporter à la fois la Ligue des champions (avec le Real Madrid en 2000 et 2002), la Coupe du monde (avec l’Espagne en 2010) et l’Euro de football (avec l’Espagne en 2012) en tant qu’entraîneur.

Les gardiens-buteurs

Seuls 3 gardiens ont réussi à inscrire un but dans un match de Ligue des champions. Il s’agit de l’Allemand Hans-Jörg Butt (3 buts sur 3 penalties avec 3 clubs différents : Hambourg, Leverkusen et Bayern Munich), du Turc Sinan Bolat, seul gardien-buteur dans le jeu pour le Standard de Liège en 2009 contre l’AZ et du Nigérian Vincent Enyeama, sur penalty lors du match entre l’Hapoel Tel Aviv et l’Olympique lyonnais en 2010.