Thomas Tuchel était l’invité de l’émission TV et a pu développer plusieurs thèmes à commencer par le mercato dont il s’est dit pas totalement satisfait.

L’entraîneur du Paris Saint-Germain est apparu détendu et de bonne humeur avec une volonté de jouer franc jeu, comme lorsqu’il explique qu’il n’a pas été totalement satisfait du mercato du PSG ou qu’il détaille le départ de Lo Celso au Betis.

Il a également pris le temps de répondre à quelques points tactiques et notamment autour de sa défense à 3 et concède qu’il doit encore apprendre à connaître ses joueurs pour voir où ils seront le plus utile au collectif dans la saison.

A propos de Kylian Mbappé

Il a encore beaucoup de chemin devant lui mais il peut y arriver. Il a beaucoup de talent. Il a les capacités et il a faim. Il a dit lui même qu’il n’a pas de temps à perdre pour atteindre les objectifs qu’il s’est fixés. On peut toujours améliorer les détails chez lui mais on doit le laisser se développer. Il faut qu’il prenne conscience de l’importance du travail quotidien, du professionnalisme pour atteindre ses objectifs et développer sa science tactique. Il faut qu’il défende naturellement. Et c’est mon travail d’expliquer à Mbappé et Neymar leur positionnement idéal et leurs tâches à faire pour qu’ils défendent justement le moins possible.

La défense à 3 du PSG et la réponse des défenseurs à cette tactique

Si des joueurs sont réticents à jouer avec une défense à trois, ce n’est pas bon. Cela doit être une décision collective. Il faut mettre les joueurs à une position où ils se sentent bien. Je dois apprendre à connaître mes joueurs pour les mettre où ils auront la plus grande plus-value pour l’équipe. Si tu leur expliques pourquoi tu veux les mettre à telle ou telle position, alors je pense qu’ils ne seront pas réticents. La frontière est mince entre ce que je souhaite mettre en place et ce que les joueurs peuvent vouloir. Les joueurs doivent être convaincus de fermer les espaces, de se couvrir mutuellement, pas simplement suivre ce que je dis parce que je l’ai décidé.

Son avis sur le mercato du PSG

Je ne suis pas satisfait à 100% pour être franc. C’est un secret de polichinelle qu’on était à la recherche d’un milieu défensif. On voulait remplacer Thiago Motta sur et en dehors du terrain, avec une très grosse personnalité. On n’a pas réussi à le faire et on a manqué de temps à la fin. Lo Celso ? Je ne pense pas que c’est un numéro 6, plus un 8 voire un 10. Il a 22 ans et il a été très déçu que je ne le fasse pas plus jouer, je le concède. Il a décidé d’aller chercher du temps de jeu ailleurs et je ne lui en veux pas du tout.

Quel avenir pour Rabiot ? Six possibilités pour le milieu du PSG

Aerola est le gardien numéro 1

Alphonse, le PSG c’est tout pour lui, c’est son club formateur. Il faut qu’on soit fier d’avoir des joueurs ainsi, ils ont le coeur et l’âme du PSG. J’ai dit à Alphonse qu’il serait le numéro 1. La situation n’est pas définitive. Alphonse et Gigi le savent, il faudra être généreux avec les deux. Alphonse sera bon grâce à Gigi.