Avant les adieux de Pastore, zoom sur les adieux de 5 stars au PSG dont Pauleta, Rai…

© Icon Sport

Javier Pastore fera ses adieux au Parc des Princes ce dimanche lors de PSG-Caen. L’occasion de jeter un oeil sur les adieux de Pauleta, Rai, Ibrahimovic & co.

Ce sera sans aucun doute un moment chargé d’émotion. S’il n’a certes pas laissé la même empreinte sportive que Rai et Pauleta, Javier Pastore, transféré cet été à la Roma contre 24,7 millions d’euros, était l’un des joueurs préférés du Parc des Princes. Ses gestes techniques d’une rare finesse et son élégance ont toujours été appréciés de ses fans, tandis que ses détracteurs rétorqueront toujours qu’il a passé trop de temps à l’infirmerie à Paris.

Berchiche, Pastore, David Luiz et les 10 plus grosses ventes du PSG

Premier grand joueur arrivé au début de l’ère QSI en 2011, Javier Pastore a incarné le projet des Qataris à Paris. Recruté à Palerme contre 42 millions d’euros, le meneur de jeu argentin a évolué pendant sept saisons avec les couleurs du club francilien, disputant 226 matches toutes compétitions confondues pour 39 buts et 51 passes décisives.

Alors qu’il fera ses adieux aux supporters parisiens avant le coup d’envoi de PSG-Caen ce dimanche soir (21h), Top-Football se plonge dans les archives et vous propose de retrouver cinq cérémonies émouvantes d’au-revoir ces 20 dernières années au PSG, de Rai à Thiago Motta en passant par Pauleta, Sakho et Ibrahimovic.

Les adieux de 5 stars au Paris Saint-Germain

Pedro Miguel Pauleta – Mai 2008

L’aigle des Açores fait ses adieux au Parc des princes le 10 mai 2008 à l’occasion du dernier match à domicile du PSG en championnat. Un grand tifo l’accueille avec divers étendards à son effigie et également aux couleurs du Portugal. Après la rencontre, Pauleta prend le micro du speaker, explique sa gratitude envers le club et les supporters, se dit « fier d’avoir joué cinq ans dans ce grand club », avant d’aller dans le rond central embrasser la pelouse et remercier ses coéquipiers qui lui décernent une haie d’honneur. Il fera son jubilé un an plus tard sur la pelouse du Parc.

Rai – Avril 1998

Le 25 avril 1998, Rai fait ses adieux au Parc des princes à l’occasion de l’avant-dernière journée de championnat contre Monaco. Le stade est aux couleurs du Brésil et diverses banderoles célèbrent le joueur (« Rai à jamais parisien »). A la fin du match, il part sous le virage Auteuil et fond en larmes quand le kop reprend « Allez Rai, où tu es nous sommes là, tu ne seras jamais seul, car nous deux c’est pour la vie ». Il éclate en sanglots, sa tête enfouie dans son maillot. « C’était le moment le plus émouvant de ma vie professionnelle », confie Rai des années après. Il finit à genoux en se prosternant devant les supporters.

Mamadou Sakho – Septembre 2013

Le 23 septembre 2013, Mamadou Sakho revient à Paris pour faire ses adieux au Parc des princes. Transféré à Liverpool le 2 du mois, l’enfant du PSG tenait à saluer une dernière fois ses supporters. Acclamé par le stade, Mamadou Sakho peine à dissimuler son émotion alors qu’il récite un petit discours au micro à quelques minutes du match PSG-Monaco. Emu aux larmes, il ponctuera ses quelques paroles par un « l’histoire n’est pas finie. »

Zlatan Ibrahimovic – Mai 2016

Zlatan Ibrahimovic quitte le PSG à la fin de son contrat en mai 2016. Pour son dernier match au Parc, quelques jours avant une finale de Coupe de France, il inscrit un doublé contre Nantes et reçoit une véritable ovation à sa sortie du terrain, accompagné de ses deux enfants. Après la rencontre, il parle en français aux supporters et explique que « ces années parisiennes resteront gravées dans mon coeur. »

Thiago Motta – Mai 2018

Le milieu de terrain parisien arrête sa carrière en mai dernier avant d’entamer sa reconversion comme entraîneur des U19 du PSG. Lors de son dernier match au Parc, il est accueilli par une haie d’honneur lors de l’échauffement et par une banderole « Grazie Motta ». A la fin du match, un clip est diffusé sur les écrans géants du stade avec les témoignages de nombreux anciens coéquipiers dont Ronaldinho et Ibrahimovic et de sa famille qui émeuvent le Parisien aux larmes.