Plusieurs cadres vont profiter d’un turn-over mais l’Olympique de Marseille devrait aligner une équipe compétitive pour affronter l’Eintracht Francfort.

L’OM retrouve l’Europa League ce jeudi soir à l’occasion de la réception de l’Eintracht Francfort au Vélodrome. Le match débutera à 18h55 et se jouera dans un stade sans spectateur, à huis clos, après la sanction infligée par l’UEFA au club marseillais.

Après un début de saison compliqué, les Marseillais restent sur deux succès convaincants en Ligue 1, sur la pelouse de l’AS Monaco (3-2) et face à Guingamp (4-0). Lors de ces matches, les cadres se sont montrés à la hauteur et ont permis à l’équipe de monter en puissance.

Où voir OM-Francfort et les matches d’Europa League à la TV et en streaming ?

Face à Francfort, Rudi Garcia devrait mettre en place un turn-over comme il en a eu l’habitude la saison passée lors de la phase de groupes de l’Europa League, ce qui ne l’avait pas empêché d’atteindre la finale quelques mois plus tard contre l’Atlético de Madrid. La rencontre dimanche face à l’Olympique lyonnais est dans toutes les têtes et elle pourrait permettre aux Marseillais de mettre leur adversaire d’un soir à six points après six journées.

Une chance pour Germain, Lopez et Caleta-Car

Luiz Gustavo, très utilisé depuis le début de saison, et aligné en défense centrale, devrait ainsi laisser sa place à Duje Caleta-Car qui semble fin prêt physiquement après avoir sombré contre Nîmes. En défense, Hiroki Sakai, très bon contre Guingamp, devrait laisser sa place à Bouna Sarr.

Au milieu de terrain, Morgan Sanson devrait retrouver le banc au profit de Maxime Lopez dont l’entrée en jeu contre les Bretons a été déterminante. En attaque, Valère Germain aura sa chance et Kostas Mitroglou sevrait débuter la rencontre comme remplaçant après avoir marqué à Monaco et contre Guingamp.

La plus grosse inconnue réside au poste d’ailier gauche dans le 4-2-3-1 de Rudi Garcia. Peu en vue depuis le début de saison, Lucas Ocampos a perdu un peu de crédit même si son travail est précieux collectivement. Sera-t-il aligné ou l’entraîneur français lui préférera-t-il Nemanja Radonjic, entré en jeu contre Guingamp et qui pourrait ainsi connaître sa première titularisation sous le maillot olympien ?

L’équipe probable : Pelé ; Sarr, Rami, Caleta-Car, Amavi ; Strootman, Lopez ; Thauvin, Payet, Ocampos ; Germain.